Le Marathon d’idées

 
 
 

29 et 30 novembre 2018

publié le 15 octobre 2018 (modifié le 26 février 2019)


L’impact de notre environnement sur notre santé est une préoccupation croissante des pouvoirs publics et de la population. Le terme de "santé environnement" désigne un champ très large qui couvre la pollution des milieux (air, eau, sol) et l’étude de nuisances particulières (plantes allergisantes, moustiques vecteurs de maladies, perturbateurs endocriniens, radon...).

Signé en décembre 2017 par le préfet de région et la directrice de l’ARS, le plan régional santé environnement Occitanie vise notamment à renforcer l’appropriation de la santé environnement par les citoyens.

Dans le but d’identifier de nouveaux besoins ou moyens d’action, l’État et Toulouse Métropole ont co-organisé un "marathon d’idées" sur la santé environnement.

Organisé sur deux jours les 28 et 29 novembre 2018, cet évènement a regroupé une cinquantaine de personnes : citoyens, associations, étudiants, entreprises (French Tech Toulouse notamment), chercheurs, agents de la fonction publique…

Les défis proposés

  • Défis Moustiques tigre
    • Comment ne pas avoir de lieux de ponte et de repos de moustiques alors que tout le monde ne joue pas le jeu ?
    • Comment rendre lisibles les moyens de lutte alors que le consommateur est orienté vers les traitements chimiques ?
    • Comment sensibiliser les voyageurs aux arboviroses alors qu’il n’y a pas de circuit d’information obligatoire pour les pays concernés ?
  • Défis Pollens allergisants
    • Comment faire pour inciter les personnes sensibles mais également les non-allergiques à mieux connaître les allergies alors que cela peut paraître banal ?
    • Comment faire pour éliminer l’ambroisie alors qu’elle est peu connue ?
    • Comment faire pour informer les personnes sensibles alors que l’arrivée des pollens varie chaque année et dépend de la géographie ?
  • Défis Pollution de l’air extérieur
    • Comment communiquer largement sur la pollution de l’air (et particulièrement issue du trafic automobile) alors que cette question est impopulaire et vue comme moralisatrice ?
    • Comment mettre en place une communication précise et personnalisée sur la qualité de l’air alors que les données sont peu développées et peu accessibles ?
    • Comment associer les employeurs à la communication et aux changements de comportements sur la qualité de l’air alors qu’ils ne sont pas tenus de le faire ?

Retrouver le compte-rendu et la vidéo de ces 2 journées en téléchargement :
marathon idees prse occitanie 2018 (format pdf - 9 Mo - 25/02/2019)

video marathon prse3 labo