Le plan Régional Santé Environnement est soumis à la consultation

Le projet de PRSE 2023-2028 est actuellement soumis à la consultation du groupe régional de santé environnement (GRSE), de la Conférence régionale de la santé et de l’autonomie (CRSA), du Conseil économique, social et environnemental régional (CESER) et du Conseil de Surveillance de l’ARS Occitanie.

La consultation des acteurs régionaux en santé-environnement (GRSE), lancée début juillet jusqu’à fin septembre, a pour objectif de recueillir leurs observations sur la version du plan co-construite avec les acteurs dans le cadre des ateliers d’écriture. Les membres du GRSE pourront transmettre leurs dernières remarques au travers d’un court questionnaire annexé au projet de plan. Il s’agit de les interroger sur la pertinence du contenu du plan (thématiques et publics cibles retenus) par rapport aux enjeux prioritaires du territoire en santé-environnement.

A l’issue de cette phase de consultation, le PRSE sera validé puis publié au plus tard le 1er novembre 2023.

Pour répondre aux préoccupations grandissantes des citoyens sur les sujets de santé environnementale, l’Agence Régionale de Santé Occitanie (ARS) et la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL) co-animent, en collaboration avec la Direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (DRAAF) et le Conseil Régional, l’élaboration du Plan Régional Santé-environnement 4. Depuis le 14 février 2023, plus de 125 acteurs régionaux de la santé-environnement réunis au sein du Groupe Régional Santé Environnement (associations, collectivités, agences et services de l’Etat, professionnels de la santé, de la recherche, et entreprises) se sont mobilisés pour co-construire la feuille de route régionale en santé-environnement pour les 5 ans à venir.

Ce plan est structuré en en 4 axes :

  • Informer, former et éduquer à la santé-environnement
  • Promouvoir un urbanisme, un aménagement du territoire et des mobilités favorables à la santé
  • Prévenir et limiter les risques sanitaires liés aux milieux extérieurs, dans le respect des écosystèmes et de la biodiversité
  • Prévenir et limiter les risques sanitaires liés aux milieux intérieurs

Chaque axe est décliné en objectifs opérationnels, eux-mêmes déclinés en mesures opérationnelles qui seront mises en œuvre dans les territoires par des actions concrètes au niveau local.

Il s’inscrit dans le même calendrier d’élaboration et de mise en œuvre que le Projet Régional de Santé porté par l’ARS avec lequel il s’articule.

Ce plan déploie une nouvelle approche de la santé-environnement, qui intègre le concept « Une seule santé » et une volonté d’ancrage dans les territoires. Par ailleurs, le changement climatique et la lutte contre les inégalités sociales et territoriales de santé sont au cœur des préoccupations.

Partager la page